Comme déjà annoncé dans notre SNPS-Info du 6 mars 2015, la première mesure transitoire a été débattue aujourd’hui au sein du comité de négociation commun à l’ensemble des services publics (Comité A). Pour rappel, c’est sur cette mesure que les policiers qui étaient à moins d’un an de leur pension anticipée à la date de l’arrêt (10 juillet 2014) pourront à nouveau se baser pour l’obtenir à leur ancien âge préférentiel. 

Les débats ne se sont pas déroulés dans une ambiance constructive. Les 3 organisations syndicales interprofessionnelles (CGSP, CSC et SLFP) qui siègent au Comité A, ont formulé toute une flopée de remarques par rapport à cette mesure favorable à nos collègues les plus âgés. A l’issue des débats, la CGSP n’a pas donné son accord pour cette mesure transitoire. Les 2 autres partenaires sociaux ont donné leur accord avec toute une série de remarques. La proposition retourne maintenant vers le gouvernement qui peut la déposer au Parlement. 

Hier, nous avons annoncé dans notre SNPS-Info que le ministre de l’intérieur s’était déclaré d’accord avec la délégation du SNPS qui mène les négociations, pour reprendre l’ensemble du corps opérationnel de la police sur la liste des métiers lourds. Entretemps, les autres syndicats ont également été informés de cette adaptation proposée. A cette occasion, notre interprétation que cette proposition était portée par le gouvernement a été nuancée. Le gouvernement va trancher d’ici peu. Dans les jours à venir, nous allons apprendre si le gouvernement appuie la proposition du ministre de l’intérieur de reprendre l’ensemble des membres du corps opérationnel de la police sur la (future) liste des métiers lourds.

Cela deviendra alors le premier grand test quant à la crédibilité de ce gouvernement vis-à-vis de la police. En effet, nous sommes censés connaître la réponse à cette question. Il suffit de reprendre notre SNPS-Info du 26 septembre (voir notre site) avec le point de vue des coformateurs Kris Peeters et Charles Michel annonçant “une solution qui part du point de vue que le métier de policier doit être assimilé à un métier lourd.” 

Aujourd’hui, presque 6 mois plus tard, le temps nous semble venu pour que le gouvernement valide cet engagement.

Gert Cockx
Président National


Pas de connexion Internet